S'inscrire
Transforme ton potentiel physique avec les methodeS INTERVAL-TRAINING / FASTING-DIET / METABOLIC-SYSTMEM

Comment bien analyser votre fréquence cardiaque lors du test VMA 45-15

Comment bien analyser votre fréquence cardiaque lors du test VMA 45-15
[popdom id=’6′] Lorsque vous faîtes un test VMA ou Vitesse Maximale Aérobie vous sollicitez fortement votre organisme et votre fréquence cardiaque va évoluer tout au long du test, bien analyser votre fréquence cardiaque du test VMA 45-15  de Gacon est essentiel pour construire vos programmes d’entraînement de manière pertinente.

La spécificité du test VMA 45-15 est qu’il s’agit d’un test intermittent, c’est à dire qu’il alterne des phases d’efforts et phases de repos. Pour analyser votre fréquence cardiaque lors du test VMA 45-15 il faudra vous équiper d’un cardio-fréquencemètre qui enregistre vos données cardiaques afin de les visualiser sur un ordinateur.

Les paramètres à connaître pour bien analyser votre fréquence cardiaque lors d’un test de VMA

Lors d’un test intermittent la courbe de la fréquence cardiaque est représentée par des ondulations avec des pics élevés  qui correspondent à la séquence effort et creux qui correspondent à la séquence de récupération.

La dérive de la fréquence cardiaque correspond à l’augmentation de la fréquence cardiaque au fur et à mesure que le test avance.

Lors d’un test à VMA intermittent nous notons 2 types de dérives:

  • La dérive pulsative d’effort
  • La dérive pulsative de récupération

A la fin du test vous atteignez normalement votre fréquence cardiaque maximale, c’est un indicateur important à connaître pour calibrer vos séance de manière précise, notamment pour gérer vos allures de courses.

Décryptage d’une courbe de fréquence cardiaque

A la fin du test 45-15 on note un plafonnement de la fréquence cardiaque, il s’agit de votre fréquence cardiaque maximale, c’est aussi le moment où vous atteignez votre Vitesse Maximale Aérobie et votre consommation maximale d’oxygène, le fameux VO² max.

La dérive pusaltive d’effort

La dérive pulsative d’effort correspond à la différence de pulsations entre le début et la fin du test lors des séquences d’effort.

Dans notre exemple la dérive pulsative d’effort est de 61 pulsations, c’est à dire que sur la première séquence d’effort la pulsation maximale est de 128 et sur la dernière séquence d’effort la pulsation 189 pulsations, il s’agit de la fréquence cardiaque maximale du coureur, la VMA atteinte est de 19 km.h.

analyser-votre-fréquence-cardiaque-dérive-effort

La dérive pulsative de récupération

La dérive pulsative de récupération correspond à la différence de pulsations entre le début et la fin du test lors des séquences de récupération.

Dans notre exemple la dérive pulsative de récupération est de 65 pulsations, c’est à dire que sur la première séquence de récupération la pulsation minimale est de 117 et sur la dernière séquence de récupération la pulsation minimale est de 182 pulsations.

analyser-votre-fréquence-cardiaque-dérive-récuperation

Analyser votre fréquence cardiaque avec l’indice de récupération

A la fin du test il est important d’observé l’indice de récupération car c’est également indicateur pertinent de votre état de forme.

analyser-votre-fréquence-cardiaque-indice-récupération

Dans notre exemple l’indice de récupération est de 23 pulsations, cela correspond à la différence de la fréquence cardiaque de fin d’exercice et la fréquence cardiaque au bout de 2 minutes de récupération.

Classiquement on observe une baisse de 20% à 25% de votre fréquence cardiaque selon votre état de forme.

Vous pouvez également utiliser l’indice de récupération à 1 minutes dans ce cas un bon indice se situera à 15% .

La comparaison de cette indicateur est très pertinent pour comparer votre état de forme et prévenir un état de surentraînement.

Si vous avez des questions laissez un commentaire nous vous apporterons des notions complémentaires.

Rejoignez notre page Google+  ou Facebook pour connaître notre actualité – Comment bien analyser votre fréquence cardiaque.

2 commentaires
  1. Merci pour cet article très bien expliqué !

    Je fais de la course à pied, mais je n’ai jamais fait de test VMA. Je vais essayer de faire ça prochainement !

    • Pour progresser plus rapidement et améliorer la qualité de vos entraînements de course à pieds il est très important de faire un test de VMA. Pensez à utiliser un cardio-fréquencemètre pour mieux analyser votre résultat et connaître votre fréquence cardiaque maximale.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge