Intermittent à VMA et temps limite, quelles stratégies d’entraînement?

Intermittent à VMA et temps limite, quelles stratégies d'entraînement?

Les bases classiques de l’intermittent à VMA et temps limite

Pour comprendre les bases de l’intermittent à VMA et temps limite nous supposerons que vous maintenez votre Vitesse Maximale Aérobie ou VMA de 18 km.h pendant une durée de 6 minutes, votre temps limite à VMA ou Tlim = 6′.

La durée de maintien du temps limite est fonction de votre niveau, cette durée est comprise entre  3 minutes et  11 minutes, soit une moyenne de 7 minutes.

Le protocole classique de travail intermittent à temps limite proposé par Véronique Billat est le suivant:

  • Nombre de séries : 3 à 5 (ht niveau) à 50% du tlim soit 3 minutes dans notre exemple.
  • Récup : 3 à 5 minutes (passive ou active 50% à 60% de la VMA)

Intermittent à VMA et temps limite-vitesse-maxiamle-tlim

Avantages de l’entraînement intermittent à VMA et temps limite

Ce type d’entraînement intermittent permet un travail à VMA plus important que lors d’un travail continu.

Si vous faîtes une exercice de 3 répétitions de  3 minutes  à VMA soit 9 minutes cela représente une augmentation de 50%, soit 1,5 fois plus.

Si vous faîtes 5 répétitions cela représente 15 minutes à VMA cela représente une augmentation de 150%, soit 2,5 fois plus.

Comment varier la durée classique de l’ntermittent à VMA et temps limite?

Vous pouvez calibrer vos séances dans une fourchette de 50% à 70%  du temps de maintien à VMA mais pas au delà car cela devient trop difficile voir impossible.

Par exemple vous faites une séance  à 60%  du Tlim à 6 minutes pour une vitesse de 100% de VMA = 18 km.h

    • Répétitions : 3 à 5
    • temps de travail 60% = 3’36’’ ( 6 min  = 360 sec x 60% = 216 sec = 3’36)
    • Récup : 3’ à 5’, voir 7’ de récupération passive car le travail est très sollicitant.
    • Les facteurs limitants son le temps de maintien de la VMA


Pourquoi est il important d’améliorer son temps de maintien à VMA?

L’augmentation du temps de travail à VMA est un facteur crucial de la programmation. Selon la discipline sportive et les capacités du sportif il peut être plus judicieux de chercher à augmenter sa valeur de temps maintien à VMA plutôt que sa vitesse de course à VMA.

Dans cet objectif le travail intermittent à VMA et temps limite en  jouant sur le pourcentage du temps limite se révèle être un outil très intéressant pour améliorer sa puissance maximale aérobie

Utilisez-vous ce type d’entraînement Intermittent à VMA et temps limite pour améliorer votre temps de maintien à VMA? Laissez nous un commentaire.

Pour ne rien rater de l’actualité et des conseils que nous donnons ajoutez nous à vos cercles Google+

Laisser un commentaire

CommentLuv badge