S'inscrire
Transforme ton potentiel physique avec les methodeS INTERVAL-TRAINING / FASTING-DIET / METABOLIC-SYSTMEM

Récupération passive ou active pendant un exercice intermittent?

Récupération passive ou active pendant un exercice intermittent?

Qu’entend t-on par récupération passive ou active?

Lors de séance d’entraînement on entend souvent parler de récupération passive ou active, mais qu’est ce que cela signifie et quelles sont les incidences de l’une ou l’autre lors d’un exercices intermittent?

Pendant la récupération passive  vous mettez votre organisme totalement au repos, vous n’avez aucune sollicitation de type musculaire ou énergétique.

Lors de la récupération active vous restez actif avec un effort de faible intensité pour garder une fréquence cardiaque plus élevée qui favorise le retour veineux et l’élimination des lactates (Takanishi 1998). La récupération active facilite l’élimination de l’acide lactique.

La récupération passive ou active est proposée en fin de séance ou entre les séries mais également pendant la phase de récupération d’un exercice intermittent.

récupération passive ou active

Quels sont les impacts cardiaque de la récupération passive ou active?

Lors d’un exercice intermittent l’utilisation de la récupération passive ou active peut modifier l’impact de votre séance.

En effet la récupération passive sollicite moins le système cardio-vasculaire et la charge interne sera donc moins élevée.

A l’inverse une récupération active sollicite davantage le système cardio-vasculaire et la charge interne sera plus élevée.

Prenons l’exemple du séance de course intermittente en 30/30 pour illustrer notre propos.

Lors de la récupération passive la fréquence cardiaque diminue de façon plus importante pendant la récupération.

Cela a pour conséquence de rendre la charge d’entraînement moins importante. Ce type de récupération est à favoriser plutôt en début de cycle de préparation car la séance est rendue plus facile.

Lors de la récupération active la charge cardiaque et fortement augmenté pendant la récupération et cela rend la séance plus intense, donc on devra favoriser ce type de récupération en fin de cycle pour stimuler de manière plus intense l’organisme.

Récupération passive ou active laquelle choisir pour un exercice intermittent?

Le choix d’un type de récupération ou d’un autre va dépendre de la période d’entraînement, du niveau du sportif et de l’intensité que l’on souhaite donner à la séance.

Le type de récupération devient une variable d’ajustement pour régler l’intensité de vos séances.

Par exemple pour une séance de 30/30 de 4 minutes à 90% de la VMA à répéter 2 fois.

On peut programmer la première série avec une récupération active à 50% de la VMA puis la 2ème série avec une récupération passive pour rendre l’exercice plus facile.

A la suite de 3 séances on peut demander au sportif de réaliser les 2 séries avec une récupération active.

Bien utiliser les différents type de récupération lors de séances d’intermittent permet de mieux gérer l’intensité de vos séances.

Utilisez-vous la récupération passive ou active pour gérer l’intensité de vos séances? Laissez nous votre commentaire.

Pour ne rien rater de l’actualité et des conseils que nous donnons ajoutez nous à vos cercles Google+

1 commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge