S'inscrire
Transforme ton potentiel physique avec les methodeS INTERVAL-TRAINING / FASTING-DIET / METABOLIC-SYSTMEM

Pourquoi faut il entraîner muscles agonistes et antagonistes pour être équilibré?

Pourquoi faut il entraîner muscles agonistes et antagonistes pour être équilibré?

L’intérêt d’entraîner muscles agonistes et antagonistes

Pour développer un corps équilibré de tout temps l’être humain a cherché par le mouvement, la pratique sportive à améliorer sa santé et son équilibre physique. Pour préserver cet équilibre musculaire vous devez entraîner muscles agonistes et antagonistes.

Dans cet esprit, l’exercice physique devient alors une composante essentielle de l’entraînement et du maintien de la condition physique pour sculptez un schéma postural harmonieux.

Lorsque vous développez votre corps en respectant les équilibres musculaires fonctionnels  vous améliorez vos sensations de bien-être.

Définir muscles agonistes et antagonistes

Le muscle ou le groupe musculaire agoniste est celui qui se contracte, il génère le mouvement.

Le muscle ou le groupe musculaire antagoniste et celui qui s’étire lors d’un mouvement.

Par exemple lorsque que vous pliez votre bras le biceps est le muscle agoniste et le triceps le muscles antagoniste.

entraînez-muscles-agonistes-et-antagonistes-biceps

Pour être équilibré vous devez entraîner muscles agonistes et antagonistes

Le principe d’entraîner muscles agonistes et antagonistes permet  de développer harmonieusement les forces agonistes et antagonistes agissant sur l’appareil locomoteur passif et vise à garantir un bon équilibre général du corps.

On bâtit ce concept d’équilibre des masses musculaires autour de 4 principes fondamentaux:

  1.  Développement des muscles agonistes et antagonistes
  2. Pas de renforcement musculaire sans étirement
  3. Un muscle préalablement fatigué s’étire mieux
  4. L’étirement de l’antagoniste favorise le renforcement de l’agoniste

Séance de travail pour le haut du corps sur le groupe musculaire pectoraux et dorsaux:

entraîner-muscles-agonistes-et-antagonistes-regime

Séance de travail pour le bas du corps sur le groupe musculaire quadricpes et ischios :

entraîner-muscles-agonistes-et-antagonist-equilibre

Programmation des séances pour entraîner muscles agonistes et antagonistes

Ces principes de base, établis par les physiothérapeutes et les médecins spécialisés, permettent de bâtir un modèle  d’entraînement en prenant en compte le renforcement des groupes musculaires correspondant.

La structure de la dynamiques des charges qui caractérise cette phase est le plus souvent de nature progressive :

  • soit 3 semaines (microcycles) de travail pour une semaine de récupération.

Prenons un exemple avec des exercices de musculation de bases :

Pour chaque exercice, il s’agira de réaliser :

  • La première semaine 3 séries de 6 à 15 répétitions
  • La deuxième semaines 4 séries 6 à 15 répétitions
  • La  troisième semaines 5 séries  6 à 15 répétitions
  • La quatrième semaine seulement 2 séries 6 à 15 répétitions puisqu’il s’agit d’une semaine de récupération durant laquelle devra se réaliser le mécanisme de surcompensation.
  • La récupération entre chaque série est de 1 à 2 minutes consacré à étirer le muscles qui vient d’être sollicité.

A vous de jouer combiner exercices agonistes et antagonistes  et proposer nous vos séances dans les commentaires.

Pour ne rien rater de l’actualité et des conseils pour entraîner muscles agonistes et antagonistes ajoutez nous à vos cercles Google+

1 commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge